Origami : la magie thérapeutique

L’origami est l’art japonais du pliage de papier (vous pouvez en savoir plus ici). Les pièces créées sont souvent faites à partir d’une seule feuille de papier qui a été pliée sans coupe impliquée. Les pièces plus complexes  peuvent être assemblées à partir de plus d’une pièce. Une forme d’art connexe, le kirigami, implique à la fois le papier plié et coupé. J’ai toujours été fasciné par l’origami : il m’épate par la multitude de choses qui peuvent être créés à partir du pliage d’une seule feuille de papier. L’art-thérapie encourage souvent les méthodes d’art qui permettent à l’individu l’expression créative. En revanche, l’origami consiste à suivre attentivement un modèle afin de créer l’objet choisi. Cependant, tout le processus de création d’un objet ou d’un animal en papier peut être aussi très bénéfique dans la thérapie.

Comment l’origami peut être utilisé en thérapie ?

1. L’origami développe l’attention et la concentration

L’origami peut être une grande activité pour aider les enfants atteints de TDAH pour construire l’attention parce que cet art du pliage exige de l’attention et de la concentration pour réussir. En outre, vous devez suivre les étapes comme elles sont écrites et évaluer en permanence votre travail. Ce sont des compétences importantes à apprendre pour les enfants. J’ai découvert que même les enfants les plus distraits peuvent être engagés dans l’origami et sont motivés pour réussir leur pièce.

2. L’art du pliage construit la tolérance à la frustration

Il n’y a pas de doute que l’origami peut être frustrant parfois. Cela en fait une activité parfaite pour aider les enfants à construire leur capacité à persévérer dans quelque chose, même quand c’est difficile. Parfois, je pousse un enfant frustré à s’arrêter, à prendre quelques respirations profondes, à essayer à nouveau, et à demander de l’aide si nécessaire. Je vais ensuite parler avec l’enfant sur la façon dont il peut faire la même chose sans être aux prises avec quelque chose d’autre, comme les devoirs, au lieu de simplement abandonner ou se mettre en colère. En tant que thérapeute, vous pouvez aussi être un bon modèle. Si vous rencontrez des difficultés avec une étape d’un origami, vous pouvez faire preuve de persévérance lorsque vous travaillez en groupe pour comprendre.

3. Les origamis aident à pratiquer l’auto-déclaration positive

J’aide souvent des enfants à remarquer leur auto-conversation lorsqu’ils entament un projet difficile ou font des commentaires négatifs sur leur pliage. On peut alors parler de la façon dont ces pensées peuvent être inutiles et comment les enfants peuvent faire des déclarations plus positives : je remplace le « je ne peux pas » par « je peux le faire ».

papier_origami

4. Réussir un pliage en papier développe l’estime de soi

Certains enfants qui viennent en thérapie ont très peu d’expériences avec le succès. Non seulement ils ont des problèmes de comportement et ont constamment des ennuis de santé, mais ils peuvent aussi avoir du mal à l’école. De nombreux enfants ont également développé la conviction qu’ils ne sont pas « bons » artistiquement, même à un jeune âge. J’ai eu plus d’un client qui avait l’impression d’être bon à rien, mais ils étaient très bons à l’origami, parfois même ils m’apprenaient un modèle difficile. Bien que je garde habituellement les éléments réalisés dans mon bureau, au moins jusqu’à la fin de la thérapie, je les laisse ramener leurs pièces d’origami à la maison. Il est étonnant de voir le regard de fierté sur leur visage lorsqu’ils montrent leurs origamis à leurs parents et leurs frères et sœurs dans la salle d’attente.

5. L’origami c’est de la détente et de l’auto-apaisement

Faire des origamis peut être une activité merveilleuse à faire à la fin d’une séance difficile. Pour les enfants qui aiment l’origami, cela peut être très apaisant et relaxant. Si une session a mis l’accent sur un sujet difficile, j’aime passer 5-10 minutes à la fin de la session pour faire une activité artistique ou un jeu duquel l’enfant va tirer du bénéficie. Plusieurs de mes patients enfants choisiront l’origami, ce qui leur permet de se calmer, de faire face à toute anxiété ou inconfort qui a été soulevé au cours de la session, et de laisser la session dans un état d’esprit positif. Certains de mes patients vont demander des copies des instructions d’origami, et ils peuvent ensuite utiliser l’origami à la maison comme une activité positive de détente.