Partir travailler au Japon

Envie d’aller voir ailleurs et de travailler dans un autre pays ? Le Japon, cette contrée lointaine, vous attire plus que tout au monde, et vous vous demandez si vous arriveriez à trouver du travail sur place ? Ne cherchez plus bien loin, vous pouvez trouver un travail au sein de l’archipel nippon.

Et, oui, beaucoup de personnes rêvent de venir vivre au Japon, y travailler et voir même y immigrer définitivement. Un rêve d’enfance pour beaucoup, une attirance particulière pour d’autres et une curiosité attirante pour les uns. Mais, comme beaucoup se le demandent, est-il facile de travailler au Japon ? En prenant un PVT Japon, peut-on arriver à avoir un pied sur place sans trop de risque ?

La première chose qui fait peur aux étrangers voulant travailler au Japon, c’est la langue. Mais sachez que même si vous ne parlez pas le japonais, vous pourrez toujours trouver des entreprises étrangères pour vous recruter. En général, on vous demandera de parler, au minimum, en anglais. Donc faites l’effort d’apprendre la langue de Shakespeare. Et puis, essayez de prendre quelques cours de japonais, ne serait-ce que pour obtenir les bases d’une conversation routinière et ainsi pouvoir être plus à l’aise dans un environnement totalement japonais.

La seconde chose qui « perturbe » les étrangers, est le coût de la vie sur place. Mais sachez que le Japon n’est pas un pays si cher que cela, bien au contraire. Excepté les transports en communs, qui coûtent une véritable fortune, le reste des pôles de dépenses sont relativement au même niveau qu’en France, voir même moins chers, notamment pour l’alimentation.

Enfin, la disponibilité du travail est quand même conséquente au Japon, notamment du fait que la population est vieillissante et que la natalité est très faible. De ce fait là, avec le temps qui passe, il va se créer de plus en plus d’opportunité de travail pour les étrangers, surtout ceux qui maitrisent la langue locale et qui peuvent se fondre dans la masse. Alors, allez-y et tentez votre chance, on ne sait jamais dans la vie.